Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 01:20

Je deviens de moins en moins intéressant, et drôle.

 

C'est mon dernier article, et ce n'est ni une enième connerie, ni un exercice d'évacuation.

 

4 mois et 1 semaine. Belle longévité déjà. Mais je sais plus quoi dire, et ça, ça me casse les organes reproducteurs. Je sais plus quoi écrire, et plus j'écris, plus j'ai l'air d'un con qui se répète. Qui ressasse, pire que ton grand -père. Il est mort ? Oh pardon, je...non j'men branle, les miens aussi.

 

Ah j'ai peut être un dernier sujet ininterresant : SMS de MIMILE. Mon père.

 

Il va enfin m'envoyer une lettre ayant pour contenu son flot de conneries habituelles, et il va réussir à me faire avoir de la peine pour lui même si je sais qu'il sera jamais à sauver. Mais à chaque fois je crois que je peux faire quelque chose pour lui. Mais non, j'essaye de m'en convaincre  chaque fois que je pense à lui.

 

 

A part ça, je me répète, je ressasse, même là je viens de me répeter en disant que je me répète.

 

Mais ( attention au changement de sujet ) j'ai envie d'aimer personne, j'aime pas me sentir proche de quelqu'un. J'aime pas être affectueux. J'aime pas me sentir aimé par des gens que je sais qu'ils m'aiment. J'ai envie d'être intéressant, je vis des fois en m'imaginant qu'il y a une salle qui me regarde, que des gens rembobineront le film de ma vie au début quand je mourrais.

 

J'ai des fois l'impression que mon destin est différent de celui des autres, qu'il va se passer quelque chose de spécial dans ma vie. Je vous jure que je ressens ça depuis petit. J'ai cru que ça passerais avec le temps. J'ai jamais réussi à me convaincre que non, que je vivrais dans la même merde que tout le monde plus tard, peut être même dans une plus grosse merde.

 

C'est sûrement les rêves d'un pauvre égocentrique et schizophrène refoulés loins. Pourtant j'ai vraiment pas de quoi être égocentrique.

 

Non mais à qui je parle là ? Je raconte des trucs important sur moi à des gens, à l'autre bout de la France, qui en ont rien a foutre, a toi, qui est inconnu pour moi. Parce que je suis pas foutu d'avoir une vie normale. 


Mais j'espère que la mort de ce blog ne sera pas vaine. J'espère que sa mort laissera plus de place à ma VRAIE vie.

 

Je pensais qu'écrire me ferait du bien, mais ça a fait ressortir des trucs auxquels j'avais jamais réellement pensé, et si pour certains ça fait du bien de les poser et de les écrire, moi je préfère les enfouir. Mes idées me font peur quand elles sont écrites.

 

Je préfère les laisser loin dans ma tête, comme avant, et ne plus y penser aussi longuement.

 

Je laisserais cet article pendant une ou deux semaines je pense. Avant d'effacer le blog.

 

J'ai aimé écrire quand même. Je peux pas le nier. J'ai aimé écrire des conneries et me sentir drôle. Mais en ce moment j'écris dans ce blog plus par corvée que par amusement.

 

Ce blog servait aussi à me sentir un peu, mais alors un peu utile. Parce que je savais que quelques personne me lirait, et peut être rigolerait de mes conneries. Mais en ce moment, j'ai plus l'impression qu'il m'est utile encore.

 

Même là, je sais pas quoi dire. Je regarde le curseur de la souris clignoter en attendant de trouver des formulations, des derniers souvenirs, ou des dernières conneries à dire. Au moins faire rire avant que j'arrête.

 

Mais non. Et puis pourquoi je fais tout cet effet dramatique pour fermer ce blog ? Je pense qu'il va pas manquer tellement que ça à vous, mes quelques lecteurs occasionnels ou réguliers.

 

Mais peut être parce que je l'aimais ce blog. C'est vrai que ça me fait bizarre un peu. J'ai l'impression de perdre quelque chose. Une partie de moi, que j'aurais écrite, et qui va retourner dans l'ombre à nouveau. Pour certains trucs, c'est pas plus mal.

 

Je vais essayer d'avoir une vraie vie maintenant. Me prendre en main. Garder la forme. Garder mon humour. Avoir plus de force mentale pour parvenir à mes objectifs ( ce que j'ai jamais su faire ).

 

Je vais essayer de me bouger mon gros cul maintenant. J'en ai marre d'être triste sans raison. Je veux abuser de tout. Faire le connard parce que je pourrais me le permettre. Faire un grand travail sur moi même pour changer ma façon de voir les choses.

 

Ce blog symbolisait un peu ma vie de merde, vu que je le remplissait majoritairement d'anecdotes de mes échecs sociaux ou professionnels.

 

J'ai donc envie d'arrêter. De couper les ponts avec ce looser attachant, et de devenir un winer attachant.

 

J'ai envie de sortir, connaitre du monde, frapper à des portes, voir des filles. Non pas des putes, voyons !  Je voulais dire avoir des relations plus ou moins fortes avec des personnes de la gente féminine SANS  avoir à échanger de l'argent.

 

Pour ça, faut donc un travail sur moi même, sur la confiance en soi notamment. J'en ai marre d'écrire ma vie passée sur ce blog. J'ai envie d'écrire ma future vie a partir de maintenant. Au moins pour moi. Pour me regarder dans la glace et plus voir juste un raté. Un raté dans tout les plans possibles. Un raté sympa. J'veux gagner à partir de maintenant.

 

J'en parle à personne, parce qu'à chaque fois que j'ai pris ce genre de résolutions, ça a duré pas plus qu'un mois. Alors qu'est ce qui me fait dire que ça va tenir ? Je sais pas, quelque chose de plus vrai cette fois. Mes anciennes résolutions de changement j'en parlais à tout le monde, c'était trop " brillant " pour être vrai. La je fais ça pour moi. 

 

Je crois que c'est l'heure. J'ai l'impression de laisser des amis à la gare et les regarder partir dans un train.

Sauf que vous n'êtes pas mes amis. Et que vous n'êtes pas dans un train. C'est plutôt moi qui le suis en ce moment.

 

 

 

Allez, bonne continuation dans vos vies, merci de m'avoir lu, je suis heureux si j'ai pu vous faire rire même un peu. Ca me fait me sentir mieux. Je vais rester toujours aussi con dans ma connerie parce que j'aime rire et faire rire. J'essayerais de donner une symbolique à la mort de ce blog : la mort de ma vie d'échecs. Comme ça j'aurais toujours en tête cette date où j'ai écris ces derniers mots. Mon dieu que je aussi pathétique qu'un SDF devant la vitrine d'une boulangerie. Hop, une dernière comparaison cynique comme je sais bien les faire pour finir ce blog. 

 

 

Quoicommentoupourquoiavecqui

3 septembre 2011 - 10 janvier 2012

 

Ta mort ne sera pas vaine si je n'aurais pas à te regretter.

 


 


 


 


 


Partager cet article

Published by Phaninx - dans Sombre
commenter cet article

commentaires

Bali Balo 18/01/2012 23:56

Merde, j'ai raté le coche. RIP.
Mais pourquoi veux-tu supprimer le blog ? Tu peux le laisser ici, comme dernière trace de ta vie d'Internet.

julien 18/01/2012 14:08

Dommage je te trouvais drôle, bonne continuation ! ;)

Cécilou 12/01/2012 09:27

lacheur.

Dafuq Is This Shit ?

  • : Quoi?Comment?Ou?Pourquoi?Avecqui?
  • Quoi?Comment?Ou?Pourquoi?Avecqui?
  • : J'écris n'importe quoi. Because fuck you, that's why.
  • Contact

Recherche