Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 20:48

C'est samedi soir. Et le samedi soir, alors qu'aux Etats-Unis, une femme se fait violer; en Thaïlande, un enfant se fait violer; et en Allemagne, une saucisse au fromage se fait violer, je me fais chier...

 

Les gens n'aiment pas les articles longs et ne les lisent souvent pas. Je suis content qu'ils soient aussi cons. Aussi fainéants. Aussi occupés dans leur vie pour ne pas perdre leurs temps précieux sur des blogs comme le mien.

 

Au moins, je peux écrire ce que je veux, tout le monde s'en fout. C'est très bien comme ça.

 

Vendredi a la fac, une vieille femme parlait toute seule dans les couloirs. Elle faisait des gestes bizarres aussi. Ok, c'est pas drôle. Ok , c'est une maladie. Mais putain, j'ai jamais entendu un PET aussi énorme dans ma vie. Pourquoi a t-elle fait ça? A qui est ce qu'elle voulait parler? Cherchait-elle à communiquer?

 

Oui, elle a pété, et oui, j'ai rigolé. Pendant tout le reste de la journée, avec un pote...

Le pire, c'est que les gens autour n'ont rien dit. Ils se sont contenus peut être. Ou alors ils ne trouvaient pas ça drole.

 

C'est peut être moi le gamin, qui rigole pour des trucs pipi-caca. Excusez moi, mais la merde me fait rire. Plus c'est con, plus c'est de mauvais goût (et de mauvaise odeur), plus je ris.

 

D'ailleurs, rire c'est ce que j'adore faire. J'adore rire, et j'adore faire rire surtout. Ca me provoque une telle jouissance que je me dirige illico presto dans ma salle de bain pour me finir sur le tapis...

 

Sans blagues, j'ai remarqué qu'il y avait 2 types de folies : les maladies et les modérées.

Maladies = c'est des psychoses, il existe des traitements contre. Ca peut être grave.

Modérées = fait de toi un être relativement con, qui paraît calme et sans saveur ou même timide de l'extérieur, mais dérangé de l'intérieur. La folie modérée se caractérise par le fait qu'elle est contrôlable. C'est mon cas

 

Il n'existe pas de traitements pour cette dernière. C'est bien dommage. Je serais le 1er dans la queue le jour où on invente un vaccin qui te rends "normal" , sociable et populaire.

 

En attendant, je n'ai plus qu'à faire ce que je sais faire de mieux : m'inventer des histoires. Ce qui va suivre est con, mais c'est souvent à ce genre de trucs que je pense quand j'ai du mal à m'endormir. Quand je croise des filles qui retiennent mon attention dans la rue ou autre. Le soir, alors que je suis couché avec de la musique dans les oreilles, je m'invente des histoires dans lesquelles je leur parle, je deviens ami avec elles. Même des fois je m'imagine qu'elles sont en danger et que moi, un gros porc comme un autre, arrive pour les aider.

 

Moi à la fac, y'en a plusieurs que j'ai déja retenu : "La fille au téléphone", "La fille de l'arrêt de bus", "La fille de la mutuelle étudiante" et "La fille du cours de droit"

 

C'est pas rare que ce soir par exemple, je me verrai à l'arrêt de bus en train de parler avec une d'elles. De la faire rire avec ma pauvre vie. Pourquoi? Je sais pas. Une démontration d'affection? Non, je pense pas... J'ai juste envie de voir ce que ça fait de cotoyer des étoiles quand on est un ver de terre.

 

J'ai d'autres figures de style et comparaisons dans ce genre, tellement belles que je suis obligé de les dire alors fermez vos gueules et lisez : j'aimerais savoir ce que ça fait d'être riche quand on est un chômeur, ce que c'est que d'être libre quand on est Chinois, ce que c'est que d'être le chasseur quand on est la proie. Ce que c'est que dêtre vivant quand on est mort, ce que ça fait de jouer au foot quand on est paraplégique, ce que ça fait d'être intelligent quand on est con.

 

Finalement, juste voir ce que c'est que d'être aimé quand on est quelqu'un comme moi...

 

J'espère que cet article est assez long pour vous décourager de le lire. Et l'unique raison pour laquelle j'écris pas sur un cahier si je veux pas être lu, plutôt que sur un blog, c'est parce que j'ai pas l'impression d'extérioriser dans un cahier.

 

Sur ce, je m'en vais rêver un dialogue entre "la fille de l'arrêt de bus" et moi...

                                            arret-de-bus-desert_940x705.jpg             

 

Partager cet article

Published by Phaninx - dans Clair
commenter cet article

commentaires

Dafuq Is This Shit ?

  • : Quoi?Comment?Ou?Pourquoi?Avecqui?
  • Quoi?Comment?Ou?Pourquoi?Avecqui?
  • : J'écris n'importe quoi. Because fuck you, that's why.
  • Contact

Recherche