Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 00:44

ELLE

 

 

 

1er soir : " Il me plaît vraiment. Il est vraiment mon style de gars, même mentalement. Il a l'air sérieux. J'aimerais vraiment qu'il me rappelle demain..."

 

1ère semaine : " Ca y est, il m'a enfin rapellée, je commençais à désespérer. Je suis vraiment content qu'il m'aît pas oublié. S'il m'appelle, ça veut dire que cette soirée signifiait quelque chose pour lui. Je vais le revoir ce soir, on va voir si il est toujours aussi génial qu'au premier soir ! "

 

1er mois : " C'est le gars de mes rêves. Déjà 1 mois qu'on s'est rencontrés. Ca passe vraiment trop vite. Il sait pas à quel point je l'aime et il me le rend bien. Je vais sûrement le présenter à mes parents, eux qui se plaignent de ne jamais me voir traîner avec des garçons, là je vais en ramener un à la maison."

 

2ème mois : " Mes parents l'ont bien aimé. Ils ont étés surpris, mais ils ont l'air de l'aimer. Ce soir ils sont pas là. Je l'invite à la maison. Je crois qu'on va le faire. Je suis pas totalement sûre, mais lui je sais qu'il est prêt. Qu'il advienne ce qu'il advienne. On verra bien. L'important c'est qu'on s'aime vraiment.

 

1ère année : " C'est notre anniversaire aujourd'hui ! J'espère qu'il a pas oublié ! Moi je lui ai préparé quelques surprises qu'il va adorer. Ce soir je lui sort le grand jeu, j'ai acheté de la lingerie sexy pour lui montrer ce que je sais faire, je sais qu'il adore ça. Je sais pas ce qu'il a prévu, je suis toute excitée. Je suis vraiment heureuse !"

 

2ème année : " Voilà déjà 2 ans qu'on est ensemble. Notre couple tient bon malgré les difficultés de ces derniers mois. Je pense que c'est normal qu'il y ait des hauts et des bas, surtout qu'on est encore jeune. Lui aussi, il est encore un peu trop fougueux, c'est son défaut. Je crois qu'il n'était pas préparé à s'investir dans une relation aussi longue, c'est pour ça qu'il tente d'aller voir à droite à gauche. Mais bon, ce soir il se rattrape il m'a dit. J'espère qu'on va pas encore faire l'amour toute la nuit. C'était bien une ou deux fois, mais moi ça me lasse un peu. J'aimerais quelque chose d'un peu original. On verra bien..."

 

10ème année : " Je suppose que c'est normal, mais la routine s'est installée dans notre couple. Ca fait 10 ans qu'on est ensemble, et moi je l'aime toujours autant. J'espère que lui aussi. J'aimerais qu'il me le montre plus souvent. Comme le premier soir où on s'est rencontrés. Il était tout attentionné. Maintenant il prévient même plus quand il passe chez ses potes et qu'il rentre plus tard, il râle souvent quand il voit que la maison est un peu sale. Mais la routine va bientôt changer : je crois que je suis enceinte...

 

12ème année : " J'en ai marre. Je suis toujours à la maison avec le petit, et lui il vît sa vie tranquille. Je me fais vraiment chier toute la journée. En plus ce con oublie a chaque fois d'aller acheter quelques courses en rentrant du travail quand je lui demande. J'en suis à me dire qu'il a bien changé. Que sa mentalité a bien changé. Il était pas aussi égoïste au début. Enfin je crois pas, peut être que j'étais aveugle. En tout cas, la naissance de notre bébé a bien fait fuir la routine pendant les premiers mois, mais elle est revenue au galop encore plus imposante. J'ai besoin de prendre l'air. Faut qu'on se refasse une soirée tout les deux en tête à tête au restaurant, comme avant, mais faut que je trouve quelqu'un pour garder le petit. C'est pas évident et c'est cher, mais il le faudrait bien pour raviver la flamme de notre couple..."

 

20ème année : " C'est vraiment un gros salaud. Je sais vraiment pas comment j'ai fait pour rester aussi longtemps que ça avec lui. Il était beau avant, maintenant c'est qu'un beauf qui boit et qui insulte sa femme devant la télé et ses amis. On est complètement différents en fait. Il écoute rien de ce que je lui dis. Il s'en fout. Je crois que ça va bientôt se finir entre nous. Le soir, il nous fait peur quand il rentre un peu émeché du bar. J'aurais besoin de temps pour réfléchir. Mais il n'écoute plus rien. Il m'énerve. Des fois j'ai envie de crier, juste pour entendre le son de ma voix. Pour me prouver que j'existe et que je suis capable d'émettre des sons. Mais j'ai pas envie de paraître folle devant notre garçon. Je vais essayer de parler avec lui, pour voir si on peut faire quelque chose pour essayer une dernière fois de sauver notre couple."

 

22ème année : " C'est fini. J'ai déménagé loin de lui. Il a levé la main sur moi une seule fois, mais ça a suffit. Il a le droit de venir voir son fils un week end sur deux, mais j'ai l'impression que notre fils a peur d'y retourner. Et je le comprends. Je lui ai jamais interdit d'aller voir son père, mais il commence à comprendre maintenant. Enfin, une nouvelle page se tourne. J'ai partagé 22 ans de mon existence avec lui qu'on me rendra jamais. En 22 ans, j'ai finalement pû avoir une seule bonne chose de lui : mon fils. Des fois, je le regarde dormir et je m'imagine encore à son âge. J'ai sûrement fait l'erreur de ma vie de me mettre avec ce salopard, mais maintenant c'est fait. On va tout recommencer à 2 maintenant : mon fils et moi. J'imagine que maintenant j'ai bien appris de la vie. La vie ne se déroule jamais comme on le prévoit quand on est jeune. Aujourd'hui je suis moins naïve, mais j'en suis plus forte. Dommage qu'il m'a fallu 22 ans pour m'en rendre compte. Quand mon fils est à l'école, je me regarde des fois dans le mirroir et je pleure. Je me demande où est passée ma jeunesse. Tout est passé trop vite, j'ai pu profiter de rien vu que j'étais déja avec ce...ce connard. Mais bon, j'ai 38 ans, presque jeune et presque vieille, j'ai encore pas mal de temps devant moi. j'essayerais d'éduquer mon fils au mieux que je le pourrais, et surtout faire tout mon possible pour pas qu'il devienne comme son père, beau parleur le 1er jour et alcoolique le lendemain. J'aurais pas dû le rencontrer aussi jeune. J'aimerais éviter que l'histoire de mes 22 ans de vie commune se répète avec mon fils et sa future petite amie.

 

LUI

 

1er soir : " Super soirée! J'ai pêcho d'la bonne ce soir, mais j'avais beaucoup bu, je me souviens pas de tout. J'ai un numéro de téléphone dans ma poche, je sais pas à qui il appartient, j'ose pas trop appeler. Si ça se trouve c'est une fille moche qui me l'a donné. Je vais me renseigner auprès de mes potes pour savoir avec qui j'ai passé la soirée..."

 

1ère semaine : " Bon, apparemment, elle est pas mal. je l'ai rappellée et j'ai bien envie de la revoir aussi. On verra bien comment ça se passe. Si ça se trouve c'est une grosse cochonne qui me laissera filmer !"

 

1er mois : " Ca fait 1 mois qu'on est ensemble. J'aurais jamais cru. Mais je l'aime bien. Elle est pas super bonne, mais elle est jolie. Je l'aime bien. Elle veut déjà me présenter à ses parents. Ca me dérange pas, même si à la limite je m'en fous. Je sais juste que j'aime les soirées chez moi où on fait que s'embrasser et discuter devant la télé. Elle m'a dit qu'elle était pas prête pour le faire encore, alors on fait que se chauffer. J'attendrais, je sens que ça vaut le coup."

 

2ème mois : " Ce soir, c'est le grand soir. Elle m'a invité à manger chez elle avec ses parents. Ils ont l'air sympa, même si je sens déjà que la belle mère commence à être un peu chiante. Ses parents ne sont pas là pour le reste de la soirée. Elle m'a dit de revenir chez elle plus tard pour qu'on soit seuls; Je vais enfin la baiser, après 2 mois. C'est le plus long moment que j'ai jamais attendu avant de baiser une fille. Mais j'imagine que c'est le temps normal quand on sort avec la fille en question et qu'on la considère un peu plus qu'une simple conquête de boîte."

 

1ère année : " C'est notre anniversaire aujourd'hui. C'est ma plus longue relation. Tout mes potes m'ont dit que j'étais fou de m'engager aussi longtemps aussi jeune. C'est vrai que je perds beaucoup de liberté. Ca m'empêche pas de toucher avec les yeux quand même quand je sors avec eux, mais elle vaut le coup. C'est une vraie bombe au lit déjà. J'adore quand elle met ces sous-vêtements sexy. Tiens, ça ferait un bon cadeau ça..."

 

2ème année : " Ca commence un peu à me saoûler d'être en couple. Tout mes potes couchent avec une nouvelle fille tout les jours, et moi non. Mais d'un côté, c'est ma copine, j'ai pas trop envie de la blesser. Je l'aime, mais ça me dérangerait pas de pas la voir pendant 1 semaine. Alors que elle , elle pourrait pas. Alors j'avoue que j'ai fait des conneries en boîte avec d'autres filles, mais c'est dur pour moi. Mais ma copine je l'aime quand même, et je suis curieux de voir où notre relation va aller. Ce soir je lui offre un truc romantique. Ah, et j'ai acheté une boîte de préservatifs aux goût multifruit."

 


10ème année : " Mais qu'est ce qu'elle a à râler tout le temps? Je lui dit pas ouvertement, mais elle commence à me casser les couilles des fois. Quand je rentre du boulot ça gueule direct. Même plus bonjour rien. Alors je veux bien avouer que la routine s'est installée, mais bon moi ça m'étonne pas. Elle elle fait rien pour changer aussi. Je sais pas ce qu'elle a en plus elle change d'humeur tout le temps; Des fois elle fait vraiment sa cochonne, et dois fois elle fait vraiment sa vieille. Mais je me plains pas, au moins je suis en couple à 26 ans. J'ai des potes qui se sont toujours pas posés. C'est juste qu'après 10 ans, ni elle ni moi ayons une part de mystère l'un pour l'autre. Ca me dérange pas trop moi..."

 


12ème année : " Ah, si lors de notre première soirée ensemble je m'étais dit que j'allais avoir un enfant avec cette fille, j'aurais rien cru. Mais c'est vraiment compliqué une famille. Je me suis habitué maintenant, et j'ai tout ce que j'ai besoin. De l'amour, du sexe quand je le désire, ma maison, ma famille, ma télé, mon boulot. Mais bon c'est vraiment plus comme avant; Elle devient vraiment chiante là, et encore plus depuis qu'on a le gosse. Elle me demande des trucs qu'elle me demandait jamais avant, alors que rien ne presse. Elle se complique trop la vie. Elle me saoûle vraiment des fois, tellement que je prends la voiture certains soirs et je rentre que le surlendemain. Ah mais c'est obligé, elle est vraiment difficile à vivre des fois. Mais bon, je l'aime quand même encore, et j'aime notre enfant."

 

20ème année : " Elle me pousse à bout cette connasse. Elle m'étouffe à stresser pour rien. Je crois que je suis tombé sur la fille qui râle vraiment tout le temps. Putain je comprends vraiment pas où est passée la jolie jeune fille du début qui criait des mots en espagnol quand elle avait un orgasme. Maintenant on dirait une grosse vache. Elle me donne plus envie de rien faire. Des fois je préfère passer au bar avant de rentrer à la maison parce que je sais que je vais m'en prendre plein la gueule en rentrant pour je ne sais quelle raison. Je pense que ça va bientôt se finir avec elle, et franchement ça me dérangerait pas. Je pourrais peut-être enfin profiter du célibat que j'ai pas eu quand j'étais jeune. Les femmes ressemblent vraiment toutes à leur mère quand elles vieillissent, c'est fou; Elle s'en rend même pas compte aussi. Elle est plus faite pour moi je pense, je réfléchis de plus en plus à la quitter, mais je préfèrerais que ce soit elle qui le fasse. Quitte à avoir des remords, autant que ce soit elle qui les ait. Le seul problème c'est que je devrais me battre pour avoir la garde du petit. Je pense que ce sera facile; Elle fout rien à la maison, elle a un sale boulot. Je pense que ce sera plus logique que j'ai la garde du gosse, je me battrai pour l'avoir en tout cas.

 

22ème année : " Je crois que j'ai fait la connerie de ma vie. J'ai fait n'importe quoi. J'étais tellement sur les nerfs un soir que je l'ai frappé. Elle est partie. Maintenant au lieu de boire parce que je suis énervé, je bois parce que je suis triste. Je pensais que se séparer était la meilleure chose à faire, mais maintenant que c'est fait je regrette vraiment mon geste. J'ai perdu 22 ans de ma vie. Une moitié de moi que j'ai moi même déchiré. Mais je suis vraiment con. Pourquoi est ce que je l'ai pas écoutée plus tôt? Je suis resté dans notre grande maison, vide maintenant. Je suis tombé sur des photos de nous, jeunes. J'ai pleuré. Je l'aimais vraiment, et je l'ai perdue parce qu'au bout de 22 ans, je l'ai oubliée. Je ne la regardais plus; Quand elle passait devant la télé je lui demandais de se pousser. J'aurais dû jeter la télé et lui prouver que c'était à elle que je pensais quand je pleurais le soir au bar. Mais c'est de ma faute, j'ai fait la connerie de ma vie. Si je devais lui dire juste quelques derniers mots, j'aimerais lui dire que je m'en veux vraiment. Que j'avoue que tout est de ma faute, et que je lui souhaite vraiment de refaire sa vie au mieux qu'elle le peux. Je me suis trop habitué à elle qu'à mes yeux elle était devenue transparente. Il me reste mon fils, que j'aimerais doublement plus fort. J'essayerais de lui apprendre de mes erreurs, et lui souhaiterais une vie moins triste que celle de sa mère et moi.

 


 


 


Partager cet article

Published by Phaninx - dans Sombre
commenter cet article

commentaires

Phaninx 04/03/2012 16:50

Merci c'est sympa ce que tu dis. Je répond parce que j'en ai quelque chose à faire, et aussi pour dire que je continue toujours d'écrire. Ce soir d'ailleurs je ressens une inspiration soudaine. Ou
alors c'est juste un début de gastro...

Alex 26/02/2012 18:01

Bon, je sais que ça fait une éternité que j'ai pas fait un tour sur ton blog, mais j'y ai pensé pas mal de fois, et aujourd'hui est la première fois depuis longtemps que je relis tes
articles...
Je me dis que ça fait du bien de te retrouver, parce que je me reconnais un peu dans toi, sauf que toi, tu arrivais à t'exprimer.
Sauf qu'aujourd'hui, ma vie a un peu changé par rapport à avant, et je me sens mieux. J'attends de lire les autre articles qui me restent à lire, mais j'espère que toi aussi, tu as évolué dans le
bon sens.

Bon alors maintenant, stop les conneries sur moi, je vais faire ce que le lien sur lequel j'ai cliqué m'a demandé de faire. Je vais commenter cette "connerie" qui m'a, et il est rare que je dise ce
genre de choses pour ce genre de textes, mais cet article m'a ému. Peut-être parce qu'il me touche aussi dans mon intimité, vu que depuis peu je suis en couple avec une fille que j'aime, pour la
première fois. Je me dis que cette situation est à la fois belle et triste, et ça conforte l'idée qu'il faut plus se parler... Dire simplement ce que l'on pense. Merci pour cet article.

Je ne sais pas si tu liras ça parce que je sais pas si tu écris encore beaucoup sur ton blog, je sais pas si tu en auras quelque chose à faire, mais quand je vois le nombre de personnes qui
commentent tes articles je trouve ça injuste que tu ne sois pas un peu plus reconnu...

Dafuq Is This Shit ?

  • : Quoi?Comment?Ou?Pourquoi?Avecqui?
  • Quoi?Comment?Ou?Pourquoi?Avecqui?
  • : J'écris n'importe quoi. Because fuck you, that's why.
  • Contact

Recherche